Latin

Est-ce difficile?

Ce n’est pas très difficile si l’on travaille régulièrement et avec rigueur. Soit l’on est déjà rigoureux et méthodique, alors c’est plus facile, soit l’on ne l’est pas assez et cette discipline permet d’améliorer cet aspect de sa personnalité.

 

Pourquoi apprendre le latin?

N’est-ce pas qu’une survivance d’un temps révolu ?

Le latin a une propriété particulière. S’il n’est plus parlé de nos jours, cette langue que l’on dit « morte » ne l’est pas vraiment : elle vit encore à travers toute notre civilisation occidentale.

Et rien n’est jamais utile à tous : si tous les jeunes suivaient les mêmes filières, les mêmes enseignements, le monde deviendrait vite d’une grande monotonie, alors que justement il a besoin d’êtres divers. Se distinguer par sa formation, comme par ses talents, peut être un atout.

• Du point de vue linguistique : il permet de mieux maîtriser la structure du français, son vocabulaire ;

il donne un éclairage irremplaçable pour l’appréhension d’autres langues, non seulement les langues latines (italien, espagnol, etc.), mais aussi l’anglais (40% du vocabulaire anglais est issu du latin) et l’allemand.

Quant au vocabulaire scientifique, il est largement dérivé des langues anciennes.

Les exercices de commentaire littéraire que l’on y pratique constituent un soutien à la pratique du français : ce sont les mêmes méthodes que l’on applique.

• La civilisation de la Rome Antique est fondatrice de la culture européenne. Cet enseignement, par l’examen de textes anciens majeurs, conduit à mieux comprendre l’évolution de la pensée, des mœurs, de l'art. Il aide ainsi à former des citoyens plus cultivés et plus éclairés. Même si, plus tard, on ne se sent plus capable de lire un texte latin couramment, ces traces-là au moins resteront. "Ce qui est excellent, et que les études classiques seules produisent, c’est l’habitude, acquise dès les plus jeunes années, et pour la vie entière, de penser, non seulement que tout est dit, mais que tout a été déjà senti, éprouvé, que rien ne se passe dans notre âme qui ne se soit déjà passé dans d’autres âmes, et depuis qu’il y a des hommes, et qui pensent, et qui sentent. (Fernand Robert). Ce n’est pas sans raison que les langues anciennes constituaient autrefois les « humanités » : leur pratique et la fréquentation des grands auteurs donnent une meilleure connaissance de la pensée humaine.

• Enfin, mais ce n’est pas négligeable, l’épreuve de latin au baccalauréat est constituée d’une demi-heure de préparation sur un texte étudié au cours de l’année suivie d’un examen oral de 15 minutes. La note obtenue n’est jamais pénalisante : seuls les points supérieurs à dix sont comptabilisés, affectés du coefficient 3. C’est la seule discipline évaluée de façon aussi favorable.


 

Contact

 email   ce.0241125t@ac-bordeaux.fr

 tel bleu   05.53.50.21.17

 adresse bleu    Les Plantes, 24120 Terrasson-Lavilledieu